Les Traîtres : cette "position délicate et détestable" qu’Eric Antoine n’a "pas aimé" endosser

Ce mercredi 17 août, M6 donne le coup d’envoi à sa nouvelle émission intitulée Les Traîtres et animée par Eric Antoine. Celui-ci se confie sur son rôle difficile à tenir.

C’est un rôle particulier que tient Eric Antoine dans Les Traîtres. Dès ce mercredi 17 août, M6 dégaine un tout nouveau jeu psychologique adapté du Loup-garou. Quatorze personnalités s’y affrontent. Et trois d’entre eux sont désignés par Eric Antoine comme les traîtres. Leur objectif ? Éliminer tous les loyaux sans se faire démasquer. Celui des loyaux ? Démasquer les traîtres et les éliminer. Manipulations et trahisons seront donc au rendez-vous. Vanessa et David Douillet, Camille Lacourt, Just Riadh, Natoo ou encore Delphine Wespiser ont accepté de participer à cette folle aventure. Et pour les guider, ils peuvent compter sur Eric Antoine en guise de maître du jeu.

Un rôle un peu particulier pour le principal intéressé qui reconnaît avoir été tiraillé. "C’est extrêmement joyeux de savoir des choses que les autres ne savent pas", s’est-il réjouit. Mais cela n’est pas uniquement une "position de confort extrême". Il y a également une partie de cette fonction qui a déplu à l’animateur de M6. "Ça te met dans une position délicate que je n’aime pas : celle du pouvoir. Je trouve que c’est la position la plus détestable, car cela t’éloigne des autres", déplore-t-il. Alors, forcément, il a ressenti une certaine "frustration". Mais dans le même temps – et il reconnaît sa contradiction -, cela l’a beaucoup "amusé". "Parce que c’est un rôle que je n’ai jamais endossé en télévision", se justifie le plus célèbre des magiciens.

Ce proche d’Eric Antoine qui a participé aux Traîtres 

Autre point qui l’a déstabilisé : le fait qu’un de ses amis participe au jeu et que par souci de neutralité, il ne puisse lui parler. "Avec Bernard [Werber, ndlr], on est amis, on a de vrais dialogues d’intimité donc ça me faisait chier de le voir vivre des trucs et de ne pas partager cela avec lui", regrette-t-il. Néanmoins, il ne se lamente pas de ne pas avoir participé aux Traîtres en tant que candidat. Eric Antoine a en effet pris un malin plaisir à observer les candidats du jeu de M6 et leurs réactions. "Voir les tensions monter chez les uns et les autres, voir les gens s’effondrer ou au contraire se révéler… ça, c’était assez cool", nous lance-t-il dans un clin d’œil. Une dualité que l’on comprend parfaitement.

Source: Lire L’Article Complet