Miss France : Hubert Guérin, ex-bras droit de Geneviève de Fontenay, appelle à une "révolution"

L’arrivée d’Alexia Laroche-Joubert à la présidence de la société Miss France en 2021 a suscité des inquiétudes. Ex-bras droit de Geneviève de Fontenay, Hubert Guérin, auteur d’un livre sur le concours* y voit plutôt une opportunité.

Départ de Sylvie Tellier, critères de sélection élargis aux mamans et aux personnes transgenres… La nouvelle présidente ne prend-elle pas le risque de dénaturer le concours ?

HUBERT GUÉRIN : Alexia Laroche-Joubert était à la production Miss France avec Endemol de 2003 à 2007. Elle sait que ça n’est pas uniquement de la lumière et des paillettes, mais aussi une part d’ombre avec des carrières qui se font et se défont, des impératifs économiques… C’est devenu un business dont il fallait revoir les codes. Depuis 1947, on a élevé l’âge minimum de 16 à 18 ans et abaissé la taille à 1,70 m. En six mois, elle a révolutionné soixante ans de règlement. C’était vital.

Source: Lire L’Article Complet