Mort de Jean-Paul Belmondo : "Ça fait drôle d'en parler au passé", réagit le fondateur du festival CinéComédies qui avait prévu de lui consacrer une exposition

Ça fait drôle d’en parler au passé“, déclare lundi 6 septembre sur franceinfo le journaliste et fondateur de cinecomedies.fr Jérémie Imbert, après la mort de Jean-Paul Belmondo.

Le décès de l’acteur intervient alors que la quatrième édition du festival CinéComédies, du 29 septembre au 3 octobre à Lille, sera consacrée à Jean-Paul Belmondo. 

“Ça nous fait beaucoup de peine. C’est une exposition et un hommage qui étaient prévus de longue date.”

franceinfo

Pour Jérémie Imbert, Jean-Paul Belmondo était “plus qu’un acteur” qui “était capable de tout jouer. C’était le personnage bondissant, que tout le monde aime, de 7 à 77 ans, et même plus jeune et plus vieux encore.

“C’est Le magnifique, c’est le mouvement perpétuel, c’est tout le rythme de la comédie qu’il a su insuffler à travers sa gestuelle particulière et son sens du timing comique”.

franceinfo

Selon le journaliste, “beaucoup d’acteurs se sont inspirés de Belmondo“. Il pense “évidemment à Jean Dujardin qui a également cette faculté d’aller vers des projets risqués, comme I feel good de Benoît Delépine et Gustave Kervern qui seront nos invités d’honneur.

Jean-Paul Belmondo à l’honneur du festival international CinéComédies

L’événement, entièrement dédié à la comédie, présentera “une partie de la filmographie” de Jean-Paul Belmondo, “notamment Les tribulations d’un ‘Chinois en Chine’ de Philippe de Broca, et ‘Le Cerveau’ de Gérard Oury“, explique Jérémie Imbert. “On a choisi de montrer la diversité de Jean-Paul Belmondo à travers les comédies.”

Une exposition consacrée à l’acteur sera également présentée. “On aura des objets portés par Belmondo et des archives de l’INA, notamment le making of du tournage de la séquence de l’hélicoptère dans Le Guignolo.

Source: Lire L’Article Complet