Netflix : Young Royals, la nouvelle série LGBT+ sur la famille royale de Suède, notre verdict

Que penser de Young Royals, nouvelle série Netflix LGBT+ sur la famille royale de Suède ? Voici notre verdict.

Récemment, la série dano-norvégienne de fantasy, Ragnarök, s’offrait une saison 2 sur Netflix. Ce mois de juillet commence avec une nouvelle série nordique disponible dès aujourd’hui, composée de 6 épisodes. Il s’agit de Young Royals, qui raconte l’histoire du Prince Wilhelm, qui après un dérapage médiatisé, est envoyé dans le pensionnat d’Hillerska, réservé à l’élite suédoise. Fils de la reine de Suède, c’est l’occasion pour lui de s’éloigner du palais, tout comme de se remettre en question… Jusqu’à son orientation sexuelle. Rapidement, Wilhelm va tomber sous le charme d’un de ses camarades de classe, tandis que leur romance naissante va être mise à mal par un drame inattendu.

Au niveau du casting, on retrouve le jeune Edvin Ryding dans le rôle de Wilhelm, méconnu du public français, ainsi que le chanteur suédois Omar Rudberg dans celui de Simon. On voit également Malte Gårdinger dans le costume d’August, cousin de Wilhelm, et Nikita Uggla en tant que Felicie. Globalement, le casting n’est pas très connu en dehors des frontières suédoises, à l’exception de Pernilla August qui a incarné la mère d’Anakin Skywalker, Shmi Skywalker, dans Star Wars : La Menace fantôme et L’Attaque des clones. On se doute alors que Young Royals permettra à de nombreux jeunes acteurs de se faire connaître, notamment avec l’ampleur que prennent les séries Netflix.

On pourrait dire que Young Royals est au croisement entre Glee, Love, Victor et Gossip Girl. Mais la série ressemble davantage à The Royals, qui mettait en scène une famille royale britannique fictive particulièrement sulfureuse, avec son lot de scandales et de drames. Pour le Prince Wilhelm, l’image publique est au centre de tout. Cela dit, la série s’intéresse davantage à l’intime et aux sentiments de ses personnages, ce qui les rend bien plus authentiques que ceux d’autres productions. Le jeu des acteurs les rend d’ailleurs d’autant plus crédibles, ce qui créé rapidement l’empathie. Young Royals est une série qui, sans chercher à nous en mettre plein la vue, parvient à nous émouvoir.

On aurait pourtant aimé, parfois, que le rythme des épisodes soit un peu plus soutenu pour nous accrocher davantage. On pourrait reprocher à Young Royals son manque d’originalité dans le couple formé par Wilhelm et Simon, un prince et un élève boursier, même si jouer sur les différences de milieux sociaux fonctionne toujours. La série explore également des thèmes récurrents dans les teen-dramas, comme la pression familiale ou la question du coming-out, bien qu’elle les aborde avec sincérité. Le casting y est pour beaucoup, tant dans son interprétation, que dans le choix de vrais adolescents pour incarner les personnages. D’ailleurs, à l’occasion du mois des fiertés, Disney+ mettait aussi la diversité à l’honneur.

Source: Lire L’Article Complet