N’oubliez pas les paroles : cette nouvelle étape importante franchie par la maestro Caroline

Mercredi 6 octobre 2021, dans le nouveau numéro de N’oubliez pas les paroles, la maestro Caroline a passé une nouvelle étape qui l’a rapproche encore un peu plus du poduim des meilleurs maestros de l’émission.

Mais jusqu’où ira Caroline, l’actuelle maestro de N’oubliez pas les paroles ? Même la chanteuse en herbe s’est posée la question à la fin de l’émission diffusée mercredi 6 octobre 2021 sur France 2 alors qu’elle venait de franchir une nouvelle étape importante. En parvenant à ajouter une nouvelle fois 20 000 euros à sa cagnotte, elle est ainsi entrée dans le classement des plus grands gagnants du programme en pointant à la huitième position. Avec ses 31 victoires et ses 245 000 de gains, Caroline ne compte pas s’arrêter là. "C’est une étape importante. Mais c’est très dur de réaliser sur le moment ce qui vient de se passer. Ce qui m’aide un peu à le faire, c’est quand Nagui annonce le nom des Maestros qu’on dépasse au classement. Ça fait peur, parce que quand on se rend compte qu’on a dépassé des gens comme Arsène, je me rends compte que je suis parvenu à dépasser quelqu’un qui m’impressionnait à la télé", a-t-elle ainsi confié dans les colonnes de Télé-Loisirs.

Si elle était très stressée par certaines épreuves du jeu comme La même chanson, l’actuelle protégée de Nagui a assuré prendre de plus en plus de plaisir. "Je reste concentrée, bien sûr, mais je me détends. J’en fais moins une affaire d’état aujourd’hui. Ça me met en confiance. Arrivé à la finale, il y a un concours de circonstances qui fait que je tombe sur des chansons que j’adore, que je maîtrise niveau culture personnelle, ou sur des titres que j’ai clairement révisés. Après, on commence à se connaître. À savoir quand on peut prendre des risques ou non."

Caroline a peur de monter dans le classement de N’oubliez pas les paroles

En revanche, si elle est de plus en plus à l’aise, Caroline a peur de continuer à monter dans le classement. Elle sait qu’elle sera attendue au tournant et qu’elle aura moins le droit à l’erreur. Lors des Masters par exemple, elle sera celle sur qui l’équipe compte et pour l’heure, elle n’est pas prête à assumer ce rôle.

Source: Lire L’Article Complet