Panic : Des ados jouent à un jeu dangereux sur Prime Vidéo, que valent les premiers épisodes ?

Des jeunes se lancent dans un jeu dangereux pour quitter leur ville minable. Que vaut la nouvelle série pour ados, Panic, sur Amazon Prime Vidéo ?

Il y a un mois, on vous présentait le nouveau programme Amazon Prime Vidéo, et Panic avait particulièrement retenu notre attention. Disponible depuis ce 28 mai sur la plateforme, cette série de dix épisodes est une adaptation du roman du même nom de Lauren Oliver. Au croisement entre Nerve avec Emma Roberts et Dave Franco dans les rôles principaux, et la saga Hunger Games, Panic nous plonge dans une ambiance de petite ville du Texas, Carp qui est “la capitale de rien”. Les jeunes feront tout ce qui est en leur pouvoir pour quitter la bourgade, qu’importe si cela implique qu’ils se mettent en danger pour être le seul et unique gagnant du jeu mortel. Au programme de Panic, romances naissantes entre des concurrents, adrénaline et jeunesse désenchantée.

Dans le rôle principal, on retrouve Olivia Welch, vue dans la perturbante Unbelievable, et bientôt au casting de Fear Street, la prochaine trilogie d’horreur de Netflix. Elle incarne Heather, adolescente qui tente d’économiser pour se donner une chance d’aller à l’université. Malgré une relation tendre avec sa petite soeur, sa mère profite d’elle, dépensant l’argent durement gagné dans l’alcool, les jeux, et la cigarette. Heureusement, elle peut compter sur sa bande d’amis, Natalie (Jessica Sula) et Bishop (Camron Jones). Pourtant, sa relation avec Natalie pourrait être mise à mal par sa participation au jeu mortel, Panic, puisqu’il ne peut rester qu’un seul survivant… Et qu’elles seront désormais concurrentes.

Panic nous offre une ambiance typique des séries américaines mettant en scène des adolescents, avec la traditionnelle remise de diplômes ou encore les fêtes autour de feux de camps. Le jeu mortel est dans tous les esprits, et on aime que la série rentre rapidement dans le vif du sujet. Celui qui l’emportera empochera 50 000 dollars… À ses risques et périls. La police ne reste pas passive, essayant d’empêcher un carnage, puisque le jeu a déjà fait des victimes par le passé. Les concurrents se voient lancer des défis, chaque fois plus dangereux, par des juges anonymes. Il subsiste alors des zones d’ombre intéressantes concernant ce jeu, qui ne font que renforcer l’atmosphère oppressante de la série et donner envie de regarder la suite, d’autant plus qu’à chaque épisode, on découvre une nouvelle épreuve.

Panic parvient à accrocher son spectateur, souhaitant voir jusqu’où peut aller la cruauté des juges anonymes, mais aussi qui l’emportera. Par ailleurs, les épisodes creusent petit à petit le passé de chaque personnage, révélant des secrets jusque-là restés enfouis, ce qui suscite d’autant plus la curiosité. Enfin, Lauren Oliver reste aux commandes de son œuvre, puisqu’elle a créé et écrit son adaptation, chose qui satisfait souvent les puristes des romans. Panic pourrait donc bien plaire aux adeptes de teen drama qui continuent de séduire, tout comme à ceux en manque de sensations fortes !

Source: Lire L’Article Complet