Star Wars : Les Jedi auraient-ils pu empêcher la trahison d'Anakin ?

Année après année, Anakin Skywalker reste un personnage phare de Star Wars. Mais les Jedi auraient-ils pu empêcher sa trahison ?

Star Wars n’en finit plus d’étendre son univers, notamment avec le spin-off Obi-Wan Kenobi, et près de vingt ans après la sortie de la prélogie, les révélations sur les personnages continuent de tomber. Cette fois, l’une d’elles est mise en lumière par la série littéraire La Haute République. Elle concerne Anakin Skywalker, comme quoi les Jedi auraient pu l’empêcher d’aller du côté obscur. Les valeurs de l’Ordre ne correspondaient plus à celles de son coeur. Star Wars : La Haute République se déroule 200 ans avant les événements de La Menace Fantôme, et met en scène des Jedi téméraires, moins effrayés par le côté obscur.

Dans ce contexte, chaque Jedi était encouragé à avoir un lien unique avec la Force. Dans le roman Race to Crashpoint Tower, de Daniel José Older, on découvre une discussion intéressante entre la chevalière Jedi Vernestra “Vern” Rwoh et sa Padawan Lula Talisola. La jeune apprentie ne peut pas s’empêcher de construire de nouveaux liens avec les autres, qu’elle craint de perdre, et Vern ne la pousse pas à se débarrasser de ses émotions, disant “Si les Jedi n’étaient pas supposés ressentir quoi que ce soit, autant qu’ils soient des droïdes“, avant d’ajouter “Le fait qu’on ressente des choses, que ça nous importe, rend les Jedi bons“.

Vern enseigne alors à Lula que le fait qu’elle tienne aux autres, la motiverait à les sauver s’ils étaient en danger, avant de la mettre face à une autre question. Si sauver ses amis signifiait qu’ils seraient saufs, mais qu’elle ne les reverrait plus jamais, le ferait-elle ? Lula affirme qu’elle le ferait, ce à quoi Vern répond “Alors tu les sauves pour eux, Padawan, ce n’est pas de l’attachement“. Cette leçon permet alors à Lula de différencier amour et attachement, tout en comprenant que les Jedi ne peuvent pas être impassibles. Les sentiments des Jedi sont supposés être altruistes, et ils ne doivent désirer que le meilleur pour les autres.

Dans le cas d’Anakin, celui-ci ne craignait pas la mort de Padmé, mais plutôt de la perdre, ce qui était de l’attachement mais pas de l’amour. Une simple conversation entre Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, à l’image de celle de Vern et Lula, aurait pu changer le destin de ce dernier. Malheureusement, les Jedi de la préologie étaient trop inflexibles et liés à la tradition pour que cela puisse arriver, ce qui fait que rien ne l’empêchait de tomber du côté obscur. Encore aujourd’hui, on peut se demander si le côté obscur de la Force a réellement corrompu Anakin Skywalker, grâce à une nouvelle théorie sur Star Wars.

Source: Lire L’Article Complet