Suicide Squad 2 : James Gunn défend la présence d'Harley Quinn (Margot Robbie) dans le film

Un conseil : ne provoquez pas James Gunn au sujet de son amour pour Margot Robbie et Harley Quinn !

Le réalisateur des Gardiens de la Galaxie est connu pour répondre aux nombreux commentaires de ses followers sur les réseaux sociaux, et lorsqu’un d’entre eux met en doute sa bonne foi, il ne mâche pas ses mots. En effet, hier à peine, James Gunn a posté sur Instagram un fan art de King Shark et Harley Quinn, deux personnages qui seront présents au casting du très attendu sequel de Suicide Squad. Or, une personne a insinué que la Warner Bros. (déjà accusée de mensonges par Ray Fisher) aurait forcé le cinéaste à caster l’anti-héroïne dans son film, ce qui n’est pas passé inaperçu ! “Je sais que vous ne l’admettrez pas mais vous devez être au moins un peu agacé que les studios vous aient obligé à mettre Harley [Quinn] dans votre film” a écrit l’utilisateur nommé amoosenamedbruce.

Foutez le camp, c’est sans doute mon personnage DC préféré, et Margot Robbie est probablement la meilleure actrice avec laquelle j’ai jamais travaillé, sans exception” a répondu James Gunn sans ambiguïté possible. La relation de proximité qu’entretient le réalisateur avec ses abonnés est à double tranchant, et celui-ci s’est fait moucher sans hésitation ! Le cinéaste a toujours été très clair sur le fait que Suicide Squad 2 soit avant tout son film, et que l’histoire qu’il va raconter sera très personnelle. Il n’a donc pas apprécié que son intégrité artistique soit remise en cause, ainsi que son amour aussi bien pour Harley Quinn que pour son interprète. Mais il est vrai que les accusations à l’encontre de la Warner Bros. et de Justice League n’aident pas, d’autant qu’elles ont récemment été confirmées par Jason Momoa ! Difficile dans ces conditions de croire que les studios n’ont pas cherché à imposer des choix dans Suicide Squad 2, chose qu’ils avaient faite avec le premier film… Mais James Gunn semble catégorique, et on le croit !

Source: Lire L’Article Complet