TPMP : ce que les annonces d’Emmanuel Macron vont changer pour l’émission de Cyril Hanouna

Mercredi 14 octobre 2020, alors qu’Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles mesures restrictives pour limiter la propagation du coronavirus, dans Touche pas à mon poste, Cyril Hanouna a révélé que son émission resterait bien à l’antenne.

C’était la grosse inquiétude pour les fans de Touche pas à mon poste mercredi 14 octobre 2020, pendant l’interview d’Emmanuel Macron. Alors que le chef de l’Etat a annoncé un couvre-feu dans de nombreuses villes, dont Paris, entre 21 heures et 6 heures du matin, dès samedi 17 octobre, une question se posait sur le maintien ou non de l’émission présentée par Cyril Hanouna. Le trublion de C8 n’a pas fait durer le suspense et a assuré que TPMP serait bien maintenue et en plateau. "On sera là les chéris", a-t-il lancé. En revanche, dès lundi prochain, il ne devait plus y avoir de public dans son émission. "Les personnes qui viennent nous voir n’habitent pas toutes à côté du studio et à 21 heures il faut être chez soi", a-t-il expliqué avant de redonner espoir à ceux qui avaient déjà prévu d’assister à l’émission depuis le public.

"Mais on est en train de réfléchir à une solution pour que le public puisse venir. Peut-être qu’on enregistrera avec un petit délai d’une heure pour terminer à 20 heures et TPMP durera jusqu’à 21h15 comme tous les soirs, mais le public pourra venir. A prendre ou à laisser continuera également", a poursuivi le chef d’orchestre des émissions phares de la chaîne. Des annonces qui ont été chaleureusement applaudies par le public présent sur le plateau ce mercredi soir ainsi que par les chroniqueurs qui préfèrent participer à TPMP avec l’ambiance des spectateurs.

Les annonces d’Emmanuel Macron

Quelques minutes plus tôt, Emmanuel Macron a en effet annoncé de nouvelles fortes pour limiter la propagation du coronavirus en France. En plus des couvre-feux qui touchent l’Île-de-France et huit grandes métropoles, il a demandé aux Français de limiter un maximum les rassemblements et de les limiter à six personnes. En revanche, il a déclaré qu’il n’y aurait pas de restrictions de déplacements entre les régions.

Source: Lire L’Article Complet