« Van Mecanic », vitrine de la nouvelle ligne éditoriale de RMC Découverte

  • Ce jeudi, RMC Découverte diffuse les deux premiers épisodes de Van Mecanic, sa nouvelle création originale.
  • Dans ce programme, un couple d’aménageurs et un mécanicien donnent une seconde vie à des vans pour en faire des maisons sur roues.
  • « C’est le programme vitrine de la nouvelle ligne éditoriale de RMC Découverte », annonce Stéphane Sallé de Chou, directeur général de la chaîne et de RMC Story.

Ils sont trois, n’ont jamais fait de télé et portent sur leurs épaules une lourde responsabilité : lancer la nouvelle mouture de RMC Découverte. Marie-Sophie, Mickael et Stéphane débarquent dans le poste ce jeudi soir dans Van Mecanic, une création française qui allie à la fois un thème déjà cher à la chaîne (
la mécanique, c’est dans le titre) à un sujet que l’on a moins l’habitude de voir sur le canal 24, à savoir
la décoration.

Les vans, dont les ventes ont augmenté de 20 % en France en 2020, sont les stars de ce nouveau programme. Achetés « dans leur jus », huit véhicules vont passer entre les mains des décorateurs Marie-Sophie et Mickael et du mécanicien Stéphane afin d’en faire de véritables maisons sur roues. Défaillances sous le capot, budget strict, les trois experts ont pour mission de redonner une seconde vie à ces fourgons. Et surtout, pas question de tricher devant les caméras ! « Ce sont des vans destinés à la vente donc on savait très bien que quand on les aménageait, il fallait qu’ils soient tout confort, pas juste pour la télé », prévient Mickael lors d’une rencontre presse à laquelle 20 Minutes a assisté.

Une petite renaissance pour RMC Découverte

Plus qu’une nouvelle émission, Van Mecanic est la figure de proue d’une transformation du canal 24 de la
TNT. Cette semaine, la chaîne fait sa rentrée avec une idée en tête : attirer un public plus large que d’habitude. « C’est le programme vitrine de la nouvelle ligne éditoriale de RMC Découverte », annonce Stéphane Sallé de Chou, directeur général de la chaîne et de RMC Story.

Avec ce programme, les dirigeants espèrent continuer à parler à leur cœur de cible, plutôt masculin, tout en attirant des personnes peu habituées à regarder Top Gear, Wheeler Dealers ou Vintage Mecanic. « On ne met pas du tout un mouchoir sur l’ancien RMC Découverte, rassure le directeur général. On espère qu’on va aussi s’adresser à une cible un peu plus féminine que d’habitude. La nouvelle population est mixte alors qu’avant elle était trop souvent exclusivement masculine. »

Attirer les hommes et les femmes devant un programme de mécanique pourrait s’avérer difficile. Afin d’atteindre ses objectifs, la chaîne promet un savant mélange de bricolage et d’aménagement, « un segment que l’on n’avait pas du tout », note Stéphane Sallé de Chou. D’un épisode à l’autre, la part de décoration et de réparation d’engins varie, tout en gardant l’humeur de l’atelier et, par conséquent, l’ADN de RMC Découverte.

Dans les semaines à venir, le public pourra d’ailleurs s’installer devant les nouvelles émissions de l’aventurier Mike Horn et de l’explorateur Antoine de Maximy pour des numéros inédits de J’irai dormir chez vous, signe d’une ouverture à un public plus large.

Trois inconnus à la tête d’une émission

En tant que format original, Van Mecanic avait tout à construire. La première mission à remplir a donc été de caster les aménageurs. Pour cela, la société de production a parcouru la France et a rencontré plusieurs visages, jusqu’au coup de cœur pour Marie-Sophie et Mickael. Une question restait toutefois en suspens : le couple va-t-il assurer devant les caméras ? « Soit ça prend parce qu’ils sont frais et naturels et qu’ils n’ont pas les codes de la télévision, soit ça ne prend pas parce qu’ils veulent faire les animateurs et ça ne passe pas », résume Stéphane Sallé de Chou. Sans vouloir spoiler, la pièce est finalement tombée du bon côté.

« Être face à la caméra, ce n’est pas le truc que l’on appréhendait le plus, ça nous a même plutôt fait marrer, raconte Marie-Sophie. Le plus stressant, c’était de faire son travail et d’avoir la caméra derrière. C’était une sacrée expérience. » Son compagnon complète : « On était souvent sur scène, on a fait plein de spectacles, des comédies musicales. Avoir beaucoup de personnes devant nous, ça nous a toujours fait rigoler. »

L’authenticité au cœur du projet

« On est vraiment une chaîne de documentaires donc on ne veut pas téléréaliser », indique le directeur général de RMC Découverte. Le mot d’ordre a donc été l’authenticité au fil des différentes étapes du processus de création de l’émission. Le mécanicien Stéphane travaille dans ce domaine depuis l’âge de 16 ans et songe à ouvrir son propre garage prochainement. Marie-Sophie et Mickael, eux, ont créé leur entreprise de transformation de véhicules depuis la découverte de la « van life » en 2015 lors d’un voyage en Australie.

« Si on grossit le trait, c’est comme si nos trois talents avaient leur garage dans la vraie vie et qu’on posait les caméras », résume Stéphane Sallé de Chou. L’ambition affichée est d’installer Van Mecanic comme une grande marque de la chaîne, sans oublier de vendre le format à l’étranger puisque de plus en plus de pays s’intéressent à cette nouvelle vie nomade. Finalement, l’émission fera-t-elle plus de kilomètres que ses propres vans ?

Source: Lire L’Article Complet