Vice-Versa : Un étudiant accuse Disney de plagiat

Disney aurait-il pu voler l’idée d’un étudiant canadien pour Vice Versa ? C’est en tout cas ce que ce dernier avance. 

En 2015, Vice Versa avait su séduire les petits comme les grands avec sa belle palette d’émotions. Pourtant, Disney se trouve aujourd’hui dans la tourmente, puisque un étudiant canadien l’accuse ni plus ni moins de plagiat selon le média National Post ! Il s’agit de Damon Pourshian, un étudiant en animation canadien de Sheridan College, situé à Oakville dans l’Ontario. En 2000, celui-ci réalisait un film de 14 minutes à petit budget, racontant la vie intérieure d’un garçon appelé Lewis, et de quelle manière son comportement est influencé par cinq organes, tous personnifiés, qui sont Cerveau, Estomac, Côlon, Vessie et Cœur. Cela vous rappelle quelque chose ? D’autant plus que son film était intitulé… Inside Out, soit le nom anglais de Vice Versa.

Pour rappel, le dessin animé, mondialement connu, racontait la vie intérieure d’une fille appelée Riley, et de ses émotions personnifiées, que sont Joie, Colère, Dégoût, Tristesse et Peur. Vice Versa a engrangé 850 millions de dollars, ainsi que l’Oscar du meilleur film d’animation en 2016. Dans cette affaire, la question de la propriété intellectuelle se pose une nouvelle fois, d’autant plus qu’un tribunal de l’Ontario a accordé son feu vert à Damon Pourshian et qu’une indemnité de plusieurs millions de dollars est en jeu. En visionnant son film, on fait nous-même le constat de certaines similitudes, entre autres dans les personnages et les caractères qui leur sont assimilés. Quelques détails mineurs ont également été soulevés, concernant la vie quotidienne, comme manger des céréales dans un carton jaune, prendre son déjeuner seul, ou encore recevoir un baiser de sa mère le soir.

Pour Damon Pourshian, cette très forte inspiration dans son projet n’aurait rien de surprenant, puisque Sheridan College a une excellente réputation et regorge de jeunes talents de l’animation. Par exemple, Domee Shi, une ancienne étudiante, a travaillé sur Vice Versa et réalise Alerte Rouge, nouveau Disney qui s’est dévoilé dans une bande-annonce il y a quelques jours. Damon Pourshian souhaiterait, en plus d’un versement d’indemnités, figurer au générique du film d’animation de 2015. Pour finir, la juge de la Cour divisionnaire, Lise Favreau, a ordonné aux défendeurs de Disney de payer 25 000 dollars au demandeur, considérés comme frais de justice, parce qu’il a, “de façon substantielle”, mais pas entièrement gagné dans cet appel. Il ne devrait pas y avoir de procès.

Source: Lire L’Article Complet