VIDEO. Amandine Petit : harcèlement sexuel, #Metoo… "ce sont des sujets qui sont un peu dérangeants"

L’actuelle Miss France Amandine Petit s’est-elle déjà fait harceler ? Elle s’est exprimée sur ce sujet sensible sur le plateau de Jordan de Luxe.

Alors que la date de l’élection de Miss France 2022 se rapproche à grands pas, celle qui porte toujours la couronne en tant que Miss France 2021, Amandine Petit,  a été invitée sur le plateau de L’instant de Luxe. Cela lui a permis de parler de sa carrière de Miss mais aussi de sujets plus sociétaux comme le mouvement #Metoo ou encore le harcèlement sexuel, qui ont pris une place importante dans l’actualité de ces dernières années. Le présentateur Jordan de Luxe commence par lui demander si, dans le cas où certaines personnes vont trop loin et "mettent un peu trop les mains", Amandine Petit arrive à rapidement dire stop pour faire comprendre que ce n’est pas normal.

La jeune femme invoque la pandémie et la distance sociale à respecter pour expliquer le fait que ce genre de comportement ait pu être évité ces derniers temps. Elle ajoute : "Jamais une main sur les fesses, non. C’est rarement arrivé, et généralement je leur dis qu’on a une distance sociale à respecter, il faut qu’on fasse attention, et je leur dis très gentiment. On reste correct, et on ne met pas la main sur la taille, ce n’est pas correct". C’est ensuite le mouvement #Metoo qui vient sur la table, avec une première question de Jordan de Luxe qui demande à Amandine Petit si ça lui est arrivé. La réponse est évasive. "C’est arrivé oui mais après ce sont des sujets qui sont toujours un peu dérangeants".

Amandine Petit : "On ne retient que le positif"

Lorsque Jordan de Luxe lui demande si on l’a "embêtée" – une façon un peu innocente de parler des agressions sexuelles et du harcèlement dont sont victimes des milliers de femmes chaque jour – Miss France répond volontairement à côté. "J’en ai entendu parler évidemment, comme chaque année, c’est des sujets qui reviennent tous les ans". Le présentateur repose donc sa question de façon plus claire, ce à quoi elle répond, encore une fois, à côté pour éviter de parler de son cas personnel. "On m’a parlé du sujet #Metoo, c’est des sujets qui sont abordés en début d’année et très vite on arrête d’en discuter, et je crois qu’on ne retient que le positif de cette année-là". Amandine Petit conclut l’extrait en rappelant le jour de son élection et en soulignant qu’elle était là parce qu’elle l’avait choisi, une possible réponse voilée à la plainte dont fait actuellement l’objet le concours Miss France.

Retrouvez toutes les interviews de Jordan De Luxe sur Télé Star Play .

Source: Lire L’Article Complet