Vous avez la parole : pourquoi Elie Semoun va débattre avec Olivier Véran

Dans un nouveau numéro de Vous avez la parole diffusé le 15 octobre 2020 à partir de 21h05 sur France 2, Elie Semoun défendra son opinion sur les dernières mesures décidées par le président.

Ce mercredi, Emmanuel Macron annonçait aux Français la mise en place d’un couvre-feu de 21h à 6h qui s’appliquera à l’Île-de-France ainsi qu’à 8 métropoles de l’Hexagone – Aix-Marseille, Montpellier, Lyon, Toulouse, Lille, Grenoble, St-Etienne et Rouen – et qui débutera samedi 17 octobre. Face à une restriction croissante des libertés pour tenter de ralentir la propagation du coronavirus, de nombreux Français désapprouvent les décisions du gouvernement. C’est le cas d’Elie Semoun, qui déplore la mise en danger du monde de la culture. "Merci les gars ! Voilà une bonne série de décisions. Il manque de la place dans les hôpitaux, il y en aura dans nos théâtres et nos salles de cinéma. Le cauchemar pour la culture continue", s’est exprimé ce dernier sur Instagram après l’annonce du président. Remonté contre la décision d’un couvre-feu dès 21h entre autres, Elie Semoun sera de la partie pour débattre avec le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, ce jeudi.

La rencontre de "Vous avez la parole"aura lieu au Vélodrome de Marseille et comptera aussi bien des participants anonymes que célèbres. Parmi les noms connus qui viendront alimenter le débat, on retrouve Jean-Luc Mélenchon, la maire de Marseille Michèle Rubirola, l’ancien footballeur Eric di Meco, l’architecte Rudy Ricciotti ou encore le pédopsychiatre Marcel Rufo.

Elie Semoun : les internautes divisés par son coup de gueule

Dans le monde de la culture, ils étaient nombreux à exprimer leur colère suite à l’annonce d’Emmanuel Macron ce mercredi, de David Guetta à Anne Roumanoff en passant par Julien Courbet. Mais voilà, tous les internautes ne semblent pas penser ainsi : sous son message, Elie Semoun, a reçu de nombreux commentaires de followers désapprouvant les propos de l’humoriste. "Vous êtes toujours entrain de pleurer sur votre sort…franchement il y a tellement pire",Sérieux je ne vous souhaite pas de choper ce virus ! Vous ne me faites pas rire là !", Je comprends la frustration, malheureusement si les gens "obéissaient" un peu plus nous n’en serions pas là….", pouvait-on lire parmi les réactions.

Source: Lire L’Article Complet