Zone interdite : quel est le thème de l’émission de ce dimanche 21 novembre ?

Un nouvel épisode de Zone interdite sera diffusé ce 21 novembre sur M6 à 21h05, mais de quoi va-t-il parler ?

Les drogues légales dans le viseur. L’émission Zone interdite, présentée par Ophélie Meunier, revient ce dimanche 21 novembre à partir de 21h05 sur M6. Et cette semaine, le thème abordé sera des plus sérieux. Zone interdite va parler des médicaments, de l’alcool… de toutes les drogues légales qui ont le pouvoir de détruire la vie des gens touchés. D’après le résumé de l’émission dévoilé par la chaîne, il sera donc question des "antidouleurs qu’on appelle des opioïdes, ces médicaments qui peuvent être prescrits par un médecin et peuvent provoquer une addiction". Le communiqué continue : "Ils sont aujourd’hui la première cause d’overdose en France". Un sujet grave donc, mais les médicaments ne sont pas les seules substances sur lesquelles les reportages de Zone interdite vont se pencher.

En effet les opioïdes ne sont pas les seuls à pouvoir créer une addiction. "Comme les anxiolytiques et l’alcool, ces substances légales peuvent créer l’envie irrépressible de les consommer". Comme toujours, Zone interdite fera appel à divers témoignages pour appuyer ses propos. Parmi eux, celui d’Helga, une infirmière libérale qui "mène l’enquête pour comprendre la descente aux enfers qui a mené son fils à l’overdose fatale, à 25 ans". Ce dernier, Simon, avait simplement commencé par prendre un opioïde pour lutter contre ses migraines. Sa mère prouvera, dans l’émission, à quel point il peut être facile de se procurer ces substances, même sans ordonnance.

Quelles solutions face à l’addiction aux opioïdes et à l’alcool ?

Un autre témoignage viendra de Nadine, une mère de famille habitant Toulouse (Haute-Garonne) qui s’est retrouvée "prise depuis six ans dans cet engrenage de l’addiction aux antidouleurs après un accident de voiture et dont elle essaie de décrocher". Centres de désintoxication, hôpitaux… Zone interdite suivra Nadine dans son parcours compliqué pour se sevrer. Enfin l’émission se penchera aussi sur le cas de Valentin, jeune homme de 28 ans vivant près de Saint-Etienne qui a fait "cinq cures pour décrocher de l’alcool".

Source: Lire L’Article Complet